Besoin d'un devis ou d'un conseil sur Shopify ? 📞 Appelez nous au 01 84 25 92 21

Metafields & Shopify : Le guide complet

Si vous utilisez Shopify depuis un moment, vous avez peut-être déjà entendu parler de Metafield. Il sont régulièrement mentionnés dans les articles du blog e-commerce de Shopify, dans la communication de Shopify et dans les nouveautés proposées par Shopify.

Mais au final, ils restent peu ou pas compris par la plupart des marchands et bien souvent sous utilisés.

Les metafields sont pourtant un élément fondamental de la puissance et de la modularité de Shopify, au même titre que ses apis et sont donc essentiels à comprendre si vous voulez profiter à fond de toutes les fonctionnalités de votre site e-commerce Shopify.

Partons ensemble à la découverte des metafields pour enfin tout comprendre et les utiliser au mieux.

Sommaire des metafields 

Alors déjà, avant de commencer, on va reprendre le concept à la base et expliquer ce qu’est un metafield précisément.

Pour faire simple, un metafield est une information que vous allez ajouter à votre site Shopify dans un champ spécial : le champ metafield. 

En effet, Shopify est une solution en Saas, Software as a service. et par conséquent, le cœur, le noyau technique de Shopify n’est pas accessible aux développeurs ni aux agences Shopify Partner. 

Seul Shopify à la possibilité de mettre à jour le code technique “interne” de Shopify et donc la maîtrise de la base de données. 

Hors, c’est dans la base de données que sont stockées les informations concernant votre site. Comment faire pour ajouter des informations alors que l’on a pas accès au code ? Via les metafields ! 

Les metafields peuvent être comparés à des sortes de champ de base de données que l’on va appliquer à un ou plusieurs éléments du site pour y ajouter des informations.

Cela permet d’ajouter beaucoup de souplesse dans l’utilisation du site sans avoir besoin de coder des fonctions supplémentaires. Bon à savoir : les metafields sont totalement "gratuits" , leur utilisation et comprises dans le prix de Shopify, peu importe que vous en utilisiez zéro, un ou des milliers, cela ne changera pas votre facture Shopify.

On va voir quelques exemples d’utilisation des metafields un peu plus bas.  

Ok, donc on peut ajouter des informations sur de nombreux éléments dans Shopify. Mais lesquels au fait ? 

Voici la liste des éléments dans Shopify qui peuvent être “améliorés” avec des metafields : 

  • Le site en lui même avec les metafields “shop” 
  • Les produits et déclinaisons produits avec les metafields “products” et “variantes”
  • Les pages avec les metafields “pages”
  • Les commandes avec le metafield “order”
  • Les blogs et les articles avec les metafields “blog” et “posts” 
  • Les clients avec le metafield “customer” 
  • Les collections avec le metafield “collection”
Liste des catégories de metafileds Shopify

Les metafields, côté utilisation ressemblent à ça : 

Exemple de metafield en Français

Ici un exemple de metafiled pour ajouter une description en bas du blog e-commerce de Pikka

Le fonctionnement est très simple, un metafield se compose en effet d’un type, d’un “Namespace” , d’une “Key” et d’une “value” . ici on voit surtout le périmètre du metafield, son namespace et sa clef. 

Shopify va se charger dans le fichier Liquid de “traduire” ce nom de metafield par la valeur à l’intérieur du metafield pour le rendre dynamique. 


Ça fait déjà pas mal de possibilités pour customiser encore plus son site ! En effet, vous allez pouvoir par exemple, sur chaque article de vos blogs, créer un metafield “temps de cuisson” qui apparaîtra uniquement sur les articles de type recettes. Voyons ensemble quels sont les types de personnalisation que l’on peut avec avec les metafields et à quoi ils peuvent servir pour un responsable e-commerce au jour le jour. 

Maintenant que l’on a vu à quoi ressemble un metafield coté technique, a quoi cela peut servir en pratique ? 

Le plus évident est bien sûr de rajouter des informations à propos des produits.

Si par exemple vous vendez des produits des arts de la table, vous voulez peut-être indiquer aux clients si votre produit passe au lave vaisselle ou pas. 

Et bien les metafields sont là pour ça ! 

Il vous suffit d’aller sur votre produit en back d’office et d’ajouter le metafield avec le type, le namespace et la clef qui vous convient. Ici un exemple arbitraire pour indication .

Vous pouvez utiliser presque ce que vous voulez dans les champs namespace et key, l'essentiel est d’arriver à vous y retrouver. 

Une fois le champ créé pour le produit, il faut l’ajouter dans le template des fiches produits, vous pouvez faire appel à un expert Shopify comme Pikka pour modifier votre thème si besoin si vous ne savez pas faire. 

Ici on ajoute le metafield dans le code, un peu avant la description par exemple 

Et une fois sur le site : le client verra apparaître le metafield sur les produits ou il est présent. 

Attention tout de même, il faudra créer le metafield sur tous les produits correspondant si vous voulez voir l’information apparaître. Et bien sûr, il faut garder la même valeur de Global et Namespace sinon Shopify considérera que c’est un autre metafield. 

Shopify utilise les metafields depuis longtemps pour permettre aux e-commerçants de modifier et personnaliser leur site e-commerce. Cependant, depuis le mois de juin 2021, les metafields ont reçus une amélioration majeure : les métafields V2 apparus en même temps que le onlinestore V2 que nous détaillons dans un prochain article.  


A l’origine en effet, il n’existait que 3 types de metafield pour les boutiques : 

  • Les JSON
  • les chaînes de caractères (string)
  • Les entiers

Même s' ils restent aujourd’hui 100% fonctionnels pour tous ceux qui les utilisent, il est conseillé de migrer les metafields V1 vers leur version 2 qui est plus complète. 

En effet, les metafields V1 dans Shopify sont aujourd'hui considérés comme obsolètes par Shopify lui-même. 

Mais comme d’habitude avec Shopify, même si vous ne mettez pas à jour votre thème ou vos metafields, ils continueront à fonctionner pendant des mois , voire des années sans soucis. La nouvelle génération de metafield étant en effet une version “boosté” mais fonctionnant sur le même principe. 

Mais alors quel est l'intérêt des metafields V2 et pourquoi avoir amélioré quelque chose qui marchait très bien ? 

Et bien désormais, il existe  18 types de metafield au lieu de 3 et ils ont chacun un comportement différent et plus précis. Ils vont servir à faire encore plus de modifications et de personnalisation sur votre front end e-commerce et, grande nouveauté, ils sont désormais accessibles directement sur le back office de Shopify sans passer par une app. 

On va voir que les apps de metafields restent tout de même extrêmement utiles mais si votre thème est un Thème V2, alors vous pouvez ajouter ou utiliser les metafields directement depuis vos pages produits par exemple. 

Voici la liste exhaustive des metafields V2 que vous pouvez utiliser dès maintenant sur n’importe quelle boutique Shopify ou Shopify Plus :

  • Ligne de texte simple
  • Lignes de textes multiples
  • référence produit
  • référence de déclinaison
  • référence à une page
  • référence à un fichier 
  • un nombre entier
  • un nombre décimal
  • une date 
  • un moment précis d’une journée
  • une référence à une url
  • un json
  • des booléens
  • une couleur
  • un poids
  • un volume
  • une dimension
  • une note

L’idée derrière cette version deux est de proposer encore plus de services et de spécialiser les metafields pour encore plus de personnalisations. Ils vont par exemple servir beaucoup aux développeurs Shopify plus facilement pour créer des filtres pour trier des produits ou pour afficher des informations produits.

Par exemple, avec les metafields V2, il est possible de créer un système de notation de produits sans application, ce qui était impossible avant. 


Les metafields sont un moyen de personnaliser votre boutique Shopify sans avoir à utiliser de code personnalisé. Les metafields peuvent être utilisés pour une variété de choses différentes, qui peuvent inclure les informations sur le produit que vous souhaitez afficher, les heures d'ouverture de votre service client ou la manière dont vous souhaitez que votre formulaire de contact fonctionne.

Exemple utilisation des metafileds

Exemple d'utilisation des metafields sur un site français. Toutes les caractéristiques sont enregistrées dans des metafields et injectées en front office dynamiquement pour chaque produit

Les metafields sont un excellent moyen pour les propriétaires de magasins Shopify qui n'ont aucune connaissance en matière de codage de personnaliser leurs magasins et de les rendre aussi uniques qu'ils le souhaitent !

Pour utiliser les metafields sur Shopify, jusqu'à présent il était obligatoire d’utiliser une application, il y a en des gratuites, car on ne pouvait ni créer ni modifier les metafields dans le back office de Shopify. 

Depuis l’été 2021, si votre thème est un thème V2, vous pouvez créer des metafields directement depuis Shopify même si nous conseillons chez pikka d’avoir une application pour les gérer plus facilement. 

Pour utiliser un metafield il va falloir :

  1. Créer un metafield sur Shopify à l’aide d’une application ou directement dans votre interface
  2. Remplir le metafield avec une donnée, une information compatible avec son type (un json dans un json, un entier dans un entier, un champ texte dans les lignes de textes etc ..) 
  3. Allez indiquer dans le code de votre thème Shopify ou il faut que le metafield apparaisse. 
  4. Allez voir sur votre site , le metafield est là ! 

Bien sûr, avec un peu de code Liquid, de modifications graphiques et de compétences en langage de programmation, il est possible d’utiliser les metafields pour de très nombreuses choses. 

Par exemple, pour un client nous avons connecté le PIM à Shopify et le PIM déverse des milliers de Json sur les produits avec des informations supplémentaires comme des idées de recettes, des infos produits (est-ce que le produit passe au lave vaisselle etc..) , des bullets points ou des fonctionnalités. 

Presque toute la fiche produit est constituée de centaines de metafields pour chaque produit et cela permet, avec un même gabarit de page, d’avoir des fiches produits extrêmement complètes et dynamiques en fonction des informations du PIM .

Bien sûr, dans le cadre d’un gros client tout est automatisé mais il est possible de gérer les metafields de nombreuses manières. 

Nous l’avons dit un peu plus haut, utiliser une application pour gérer les metafields est un vrai plus car vous allez gagner en temps et en productivité. 

Chez Pikka, notre application préférée pour gérer les metafields est aujourd’hui Metafields Guru

On aurait pu penser que l’implémentation des metafields directement dans l’interface de Shopify aurait annihilé les apps de metafields mais c’est le contraire qui s'est produit ! 

De très nombreuses applications en ont profité pour ajouter encore plus de fonctionnalités et de valeurs pour les clients Shopify. 

Nous utilisons souvent la version gratuite de metafield Guru qui suffit amplement pour nos projets car nous travaillons beaucoup avec l’automatisation. 

Tarifs de metafield Guru

Mais si vous “faites tout à la main”, metafield guru propose une version payante pour aller plus vite. A vous de voir mais le prix peut vite grimper en flèche pour les gros sites. 


Pour finir, voici les questions qui reviennent le plus lorsque l’on parle de metafields avec les clients. Vous pouvez nous poser en français vos questions sur les metafields dans les commentaires et nous les ajouterons à l’article avec plaisir ! 

C’est certainement la question la plus posée à notre équipe technique : comment importer en masse des metafields dans Shopify ? Et bien malheureusement, Shopify ne propose pas de solution gratuite pour cela. 

Même s' il existe un fichier d’import des produits, le format est fixe et on ne peut pas ajouter de metafields. C’est bien dommage. Par contre, avec une application comme Matrixify (ex Excelify), vous pouvez ajouter en masse des metafields sur votre boutique mais il vous faudra un abonnement payant. L’abonnement commence à partir de 20$ / mois pour la version vous permettant d’importer jusqu'à 5 000 lignes de produits par fichier. 

Tarifs de Matrixify

Vous pouvez découper votre fichier master en plusieurs sous fichiers de 5000 lignes si besoin, sinon il existe des versions plus chères de Matrixify.

Avec Metafields Guru, vous pouvez aussi importer des fichiers de metafields mais le business model n’est pas exactement le même. Chez Metafields Guru, c’est un crédit de 20 000 lignes qui vous est attribué tous les mois avec le plan à 19$ . SI vous chargez plusieurs fois le catalogue (pour faire des tests par exemple) ça risque de vous coûter rapidement assez cher.
On attend bien sûr avec impatience la mise à jour du fichier d’import des produits de Shopify pour pouvoir ajouter gratuitement en masse des metafields à tous les produits, variantes ou autres sans avoir besoin de passer par une application. 

Si vous voulez éditer en masse des métafields déjà existants dans votre boutique il existe deux solutions principales :

Soit passer par un système d’export et de réimport , un peu comme expliqué dans le paragraphe précédent. 

Soit des outils de modifications en masse des données comme par exemple “Store Commander.”

Tarifs Store Commander

Store commander est en effet présent depuis quelques mois dans l'univers Shopify et propose typiquement des modifications en masse d’informations sur sa boutique.  

Pour le moment ,le prix de store commander est simple : 40 dollars par mois , peu importe le volume ou l’utilisation que vous en faites.

Il reste encore beaucoup à dire sur les metafields qui restent une des innovations principales de Shopify pour ouvrir au maximum sa plateforme SaaS tout en gardant les avantages du SaaS. Si vous voulez en savoir plus vous pouvez aussi consulter notre FAQ Shopify qui détaille de nombreux points beaucoup plus précis pour modifier son site Shopify en toute autonomie.

C’est une forme un peu plus moderne, parfois appelée “open saas” pour compiler les avantages de l’open source et ceux du SaaS. 

Si vous n’utilisez pas encore les metafields, je vous invite à les tester pour vous faire votre propre avis mais si vous avez un projet un peu complexe, des fiches produits avec de nombreuses informations techniques par exemple ou des besoins assez précis sur votre boutique en ligne, alors Shopify et les metafields sont certainement une bonne réponse à votre problème ! 

Aujourd’hui, cela reste un outil assez technique qui nécessite des compétences Shopify assez pointues pour être implémentés directement sur un site e-commerce. N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus et réaliser une étude gratuite de votre projet .

📚 A lire aussi 👇

  • Luxe et e-commerce : une adoption accélérée

    Avec l’avènement de l’e-commerce et des boutiques en ligne depuis une vingtaine d’années maintenant, l’achat sur internet n’est plus un acte nouveau. Désormais, on y trouve de tout : habillement, p...

  • Le secret du SEO indispensable pour réussir

    Si vous avez déjà un site e-commerce, vous savez que le trafic coûte cher ! Et il coûte de plus en plus cher même au vu de la concurrence entre les différents sites et le manque de place sur les pa...

  • Du petit Atelier à l'E-commerce mondial : l'aventure Dognin

    Vous vous en doutez sûrement, l’entrepreneuriat attire bon nombre de nouveaux profils, avec des parcours plus ou moins atypiques. En cette semaine de fermeture de la France Design Week (du 7 au 28 ...

  • Quelles compétences faut-il pour un responsable E-commerce ?

    Vous envisagez une carrière dans le E-commerce ? Vous aimeriez embaucher un responsable E-commerce mais vous cherchez à écrire sa fiche de poste ou vérifier s' il à toutes les compétences requises ...

  • Comment bien préparer sa rentrée ?

    Les vacances d’été touchent à leur fin et vous voilà déjà reparti pour une nouvelle année, pleine de challenge ! C’est une belle opportunité pour vous, e-commerçant, puisque d’après GfK, cette rent...

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés